Notre histoire

L’histoire de Rubel & Ménasché est une histoire d’entrepreneurs audacieux, passionnés et courageux, qui ont réinventé en permanence leur métier.

Notre histoire
Notre histoire
01

Génèse
d’une Maison

Le premier des audacieux est Jacques Zaïcik, fondateur de la Maison Rubel & Ménasché. Jeune homme de 17 ans, il entre en scène, en 1969, chez Marcel Rubel ; il accepte un poste de coursier chez ce diamantaire parisien de l’après-guerre, qui a perçu l’importance des grands noms de la joaillerie et de la place Vendôme. Jacques Zaïcik apprend vite et bien à son contact et, après avoir expérimenté différents services, il prend en charge les achats. Il achète bien et bien moins cher que ses concurrents ! Il développe activement le marché des petites pierres qui finit par représenter la majeure partie de son activité. Il comprend tous les arcanes des transactions et saisit aussi rapidement toutes les limites, toutes les faiblesses de ce monde.

Audace et
innovations

Il rachète la Maison Rubel en 1997 et, seul maître à bord, il va imposer sa vision du marché et mettre en œuvre ses premières innovations. Il invente et développe des méthodes de classement inédites : il imagine le bagging en kit, référentiel novateur et parfait, qui devient la norme pour les sertisseurs aux quatre coins de la planète. Cet homme à l’œil acéré révolutionne le marché en créant de nouveaux standards pour les petites pierres et en concevant des cahiers des charges très précis pour les acheteurs.

Grace à lui, l’exigence requise pour les grosses pierres sera également de mise pour les petites.

Puis, en 1998, il fusionne avec la société Ménasché acquise quelques années auparavant, située au 62, rue la Fayette à Paris, l’adresse incontournable des diamantaires.

Accompagné de nouveaux acteurs, Rubel & Ménasché poursuit sa quête d’excellence.
En 1999, Stephan Wolzok, personnalité libre et atypique, actuel président de la Maison, rejoint Rubel & Ménasché, séduit par la vision de Monsieur Zaïcik.

02

Invention
d’un diamentaire créatif

Ensemble, ils vont construire une Maison de diamant forte, créative et en rupture avec les pratiques du métier. Leur premier acte : arrêter tous les paiements en espèces. Ils sont les premiers à comprendre que la transparence financière va s’imposer dans le monde. Cette décision immédiate et radicale bouleverse le fonctionnement de la Maison. Nouvelles règles, nouvelle clientèle, nouvelle dynamique…

Rubel & Ménasché signe, en 2005, un partenariat avec le groupe Dali Diamond, sightholder de De Beers depuis 1968 et long-term client d’Alrosa depuis 2005 ; il conforte ainsi son autorité et son leadership
en France. 

Pour affirmer leurs différences et rompre avec l’ancien système, la Maison s’installe en 2006, au 10, rue de la Paix. C’est le premier diamantaire à créer cette proximité et cette écoute avec ses clients historiques de la place Vendôme, pouvant constamment être réactif et créatif. Cette même proximité est appliquée à ses fournisseurs comme aux clients plus éloignés : la 5th Avenue reste à un jet de pierres de la rue de la Paix !

L’atelier de retaille, créé la même année sous l’impulsion d’un maître tailleur, meilleur ouvrier de France, participe de cette même exigence. Rubel & Ménasché est le seul diamantaire de l’Hexagone à proposer ce type de services et de marchandises très haut de gamme et d’une qualité exceptionnelle. Le seul également à disposer d’un stock d’une telle importance, regroupant les principales catégories de diamants recherchées par ses clients.

Cette volonté de se moderniser et de réinventer l’activité est très prégnante en particulier pour le tri, véritable école de l’œil où nos experts sélectionnent et classent les pierres selon les critères les plus rigoureux en vigueur. Le regard objectif prédomine désormais, et la grille de lecture fondée sur ces critères précis, assure une qualité constante aux clients 

La Maison pressent l’importance des questions de transparence, de traçabilité et d’éthique.

03

Un esprit libre
et exigeant

Un esprit <em>libre <br>et exigeant</em>

Rubel & Ménasché comprend et anticipe le sens de l’histoire de la joaillerie et de toute l’industrie. À partir de 2010, la Maison adhère au Responsible Jewellery Council et devient membre actif du World Diamond Council, se distinguant ainsi par une position engagée et déterminée.

Ce changement de cap se traduit par l’arrivée dans la gouvernance de Géraldine Sakon en 2013. Elle sait transmettre, partager et mettre en œuvre les bonnes pratiques essentielles au développement de l’activité.

Cette nouvelle association de passionnés permet de répondre plus rapidement, voire de devancer les exigences toujours plus innovantes, plus créatives, plus inédites des grands noms d’un secteur du luxe en perpétuelle mutation.

Être capable de s’adapter, d’établir de nouveaux codes, d’élaborer un nouveau langage avec des clients considérés comme des partenaires sont les challenges quotidiens de notre Maison.