Weekly Diamond Market Report 4/12/17

| 6 December 2017

Weekly Diamond Market Report 4/12/17
"Weekly Diamond Market Report 4/12/17"

Vue d’ensemble du marché du diamant

Le marché du taillé a connu un certain regain d’optimisme. Les négociants ont fait état d’une bonne demande pour les marchandises commerciales de base sur les principaux marchés de retail. En Inde, les fabricants ont régulièrement augmenté leur capacité de production après la pause de Diwali. Cela laisse à penser que les stocks ont baissé, laissant une situation plus équilibrée entre offre et demande. Le principal indice PolishedPrices a clôturé la semaine en baisse, à 115,28 points à l’ouverture vendredi, contre 116,00 points à l’ouverture lundi.

Marché du diamant brut

Les négociants ont continué à rapporter des échanges prudents sur le marché secondaire. Les perspectives semblent toutefois s’être améliorées. Les niveaux de stocks de taillé ont baissé après un arrêt de la production pour Diwali et l’annonce d’une demande stable sur le marché du retail. Entre-temps, Des Kilalea, analyste du marché chez Canacord, a affirmé dans une note de recherche publiée au cours de la semaine du 27 novembre que le brut pourrait profiter d’une certaine solidité au premier trimestre de l’année prochaine si la demande de bijoux en diamants est relativement bonne pour les fêtes de fin d’année. Il faut aussi tenir compte de la hausse des dépenses marketing de la Diamond Producers Association (DPA) et de De Beers. Toutefois, les hausses des prix du brut seront extrêmement modestes, a-t-il ajouté.

Entreprises et évènements

Le chiffre d’affaires et les bénéfices de Tiffany & Co dépassent les attentes du marché, soutenus par une forte demande pour ses solitaires de mode et haut-de-gamme, au cours de son premier trimestre complet sous la direction d’Alessandro Bogliolo, son nouveau directeur exécutif, a indiqué Reuters. Tiffany, dont les solitaires et bijoux de fiançailles traditionnels étaient populaires chez les baby-boomers, propose, depuis l’année dernière, des bijoux de mode moins chers, après avoir connu plusieurs trimestres de baisse des ventes pour cette catégorie, d’après l’article.

Une possible violation des accords bancaires de Petra Diamonds ne présente pas de risques importants pour la société car ses finances vont s’améliorer au terme d’un litige du travail en Afrique du Sud et après la levée d’une interdiction des exportations en Tanzanie, a affirmé son directeur exécutif, cité par Reuters. « Nous ne considérons pas cela comme un risque élevé pour l’activité », a expliqué Johan Dippenaar, évoquant la possible violation des conditions d’un prêt. Et d’ajouter que la société minière est en pourparlers avec ses banques chaque mois, selon l’article.

Le diamant le plus cher de Russie jamais taillé dans le pays, une pierre géante de 51,4 carats, qui fait partie de l’emblématique collection The Dynasty, n’a pas trouvé preneur lors d’enchères en ligne organisées la semaine du 27 novembre, a indiqué mining.com. ALROSA, le plus gros minier de diamants en termes de production, a affirmé ne pas avoir reçu d’offres suffisamment élevées pour cette pierre impressionnante qui porte le même nom que toute la collection The Dynasty, selon l’article.

Source Idexonline

Haut de page