Weekly Diamond Market Report 25/02/18

| 27 February 2018

Weekly Diamond Market Report  25/02/18
"Weekly Diamond Market Report 25/02/18"

Vue d’ensemble du marché du diamant

Les négociants de taillé ont fait état d’une ambiance positive avant le salon commercial de la joaillerie de Hong Kong (du 1er au 5 mars). En Inde, toutefois, l’humeur a viré à la prudence après l’affaire de fraude de 1,8 milliard de dollars impliquant Nirav Modi et Gitanjali Gems. Gitanjali, qui possède plus de 2 000 boutiques en Inde, a été un porte-drapeau des efforts de De Beers pour promouvoir Forevermark. Certains sur le marché s’attendent à ce que les banques réduisent leurs lignes de crédit après cette allégation de fraude. Parallèlement, l’indice du taillé continue d’établir de nouveaux records, clôturant la semaine en hausse à 117,69 points contre 116,87 points début janvier.

Marché du diamant brut

Les négociants ont rapporté des échanges satisfaisants sur le marché secondaire au cours de la semaine du 19 février. Les tenders récents d’ODC et de Petra ont également obtenu de bons résultats. Petra Diamonds a annoncé une hausse de 3 % pour son premier tender de l’année. Selon Des Kilalea, analyste chez Canaccord Genuity, les prix du brut ont augmenté de 5 % à 10 % en général depuis janvier.

Entreprises et évènements

L’allégation de fraude impliquant Nirav Modi n’a été dévoilée que lorsqu’il est apparu que la société ne parviendrait pas à obtenir de nouveaux prêts pour honorer sa dette existante. De plus, l’annonce d’un délit présumé commis par Nirav Modi et Gitanjali Gems met une fois de plus en lumière la question des canaux havala illégitimes et des allers-retours des diamants, a indiqué Business Standard. L’activité diamantaire fonctionne principalement avec des importations, puis des exportations. La pratique des allers-retours amène les négociants à exporter les mêmes stocks de taillé à plusieurs reprises afin d’emprunter aux banques avec un faible taux d’intérêt, en s’appuyant sur leurs créances, a indiqué l’article.

Dans ses résultats financiers préliminaires pour 2017, De Beers annonce que l’EBITDA sous-jacent a augmenté de 2 %, à 1,435 million de dollars (contre 1,406 million de dollars en 2016), malgré une baisse des revenus faisant suite à un réapprovisionnement exceptionnel de la filière intermédiaire en 2016, a indiqué miningreview.com. Ces résultats ont été entraînés par une amélioration des marges qui ont profité de coûts unitaires en baisse, d’une forte contribution du Canada (permise par l’accélération de Gahcho Kué et la fermeture de Snap Lake) et d’Element Six (qui a profité d’une reprise des marchés du gaz et du pétrole), selon l’article.

Quatre ans après que Jatin Mehta, de Winsome Diamonds and Jewellery, a escroqué les banques d’un montant de 7 000 crore, les prêteurs ont engagé une procédure pour insolvabilité contre la société. Le NCLT d’Ahmedabad a donné son feu vert pour une procédure de faillite le 13 février et Sunit Shah a été désigné spécialiste intérimaire en charge de la résolution, a indiqué The Economic Times. Les créanciers doivent présenter leurs demandes avant le 27 février. Dans le cadre de la procédure d’insolvabilité, le conseil d’administration de Winsome Diamonds a été suspendu et l’IRP a été investi de son pouvoir, a expliqué l’article.

Source Polished Prices

Haut de page