Weekly Diamond Market Report 21/01/18

| 25 January 2018

Weekly Diamond Market Report  21/01/18
"Weekly Diamond Market Report 21/01/18"

Vue d’ensemble du marché du diamant

L’humeur était au beau fixe sur le marché du taillé après des ventes satisfaisantes pendant les fêtes, période très importante sur le principal marché américain. Les ventes pour les fêtes aux États-Unis, c’est-à-dire en novembre et décembre, ont progressé de 5,5 % par rapport à la même période en 2016. La National Retail Federation (NRF) américaine a attribué le rebond à une hausse des salaires, une amélioration des chiffres de l’emploi et une hausse de la confiance, qui ont incité les consommateurs à dépenser plus que prévu. Les réductions fiscales ont également contribué à la hausse des dépenses, a-t-elle déclaré. « Nous pensons que les détaillants auront une très bonne année », a indiqué la NRF dans un communiqué. Entre-temps, Tiffany a rapporté une forte hausse de ses ventes de montres et bijoux pendant les fêtes et s’attend à une augmentation globale des ventes annuelles d’environ 4 %. La société avait précédemment prévu une croissance de quelques points en pourcentage. Le principal indice PolishedPrices s’est renforcé la semaine dernière, à 116,84 points à l’ouverture vendredi contre 115,94 points à l’ouverture lundi.

Marché du diamant brut

Les négociants ont fait état d’échanges dynamiques avant le sight de De Beers au cours de la semaine du 22 janvier et pendant la vente d’ALROSA au cours de la semaine du 15 janvier. Les acheteurs ont évoqué une demande raisonnable pendant la vente d’ALROSA. La société d’État russe aurait augmenté ses prix d’environ 2 % dans l’ensemble.

Entreprises et évènements

Un diamant de 910 carats extrait de la mine Letšeng de Gem Diamonds au Lesotho pourrait dépasser les 40 millions de dollars et venir soutenir le bilan de la société, actuellement sous pression, a indiqué miningmx.com. Les actions de GEM ont pris 13 % en début de séance à la bourse de Londres. Toutefois, sur 12 mois, la société a perdu un cinquième de sa valeur, a indiqué l’article. « Nous pensons actuellement que Letšeng atteindra un prix réalisé moyen de 2 452 dollars/ct et des gains avant intérêts, impôts et amortissements de 104 millions de dollars en 2018, ce qui comprend la normalisation à des niveaux historiques de l’extraction de gros diamants de valeur », a indiqué Edward Sterck, analyste chez BMO Capital Markets, cité par l’article de miningmx.com.

Le premier producteur de diamants de Namibie, Namdeb, une co-entreprise à 50/50 entre le gouvernement du pays et De Beers, a commencé à proposer des départs à la retraite anticipés et volontaires à au moins 130 de ses 1 700 employés, a indiqué Xinhua, cité par mining.com. Selon l’agence, l’initiative vise à assurer la durabilité des opérations terrestres de Namdeb, qui fait face à des ventes potentielles, a indiqué Mbidhi Shavuka, président du conseil de l’agence Mineworkers Union of Namibia Oranjemund, au Namibian Sun (article disponible sur abonnement) en novembre, a indiqué l’article.

Tiffany & Co. a annoncé la reprise de ses ventes pour les fêtes, aidée par une nouvelle collection maison et accessoires qui comporte des porte-crayons noirs à 90 dollars, des blaireaux de rasage en argent à 275 dollars et des règles à 450 dollars, a indiqué Bloomberg.com. Les ventes en magasins comparables, une référence surveillée de près, ont progressé de 3 % au cours des deux derniers mois de 2017, a indiqué le détaillant new-yorkais le 17 janvier. Tiffany avait rapporté une baisse de 1 % l’année dernière sur cette même base, d’après l’article de Bloomberg.com.

Source Polished Prices

Haut de page