Weekly Diamond Market Report 17/02/18

| 22 February 2018

Weekly Diamond Market Report  17/02/18
"Weekly Diamond Market Report 17/02/18"

Vue d’ensemble du marché du diamant

L’humeur reste positive chez les négociants des marchés diamantaires. Dans l’ensemble, les prix du taillé se sont renforcés depuis le début d’année.« Le taillé a gagné en solidité, les prix vont probablement ralentir en avril, voire baisser un peu », a indiqué un négociant, ajoutant que cela était dû à un ralentissement saisonnier. Parallèlement, le principal indice PolishedPrices a clôturé la semaine au sein d’une fourchette étroite, à 117,95 points à l’ouverture vendredi contre 117,70 points à l’ouverture lundi.

Marché du diamant brut

Les négociants ont fait état d’une nouvelle semaine d’échanges satisfaisants. « On constate un équilibre salutaire entre brut et taillé, a indiqué l’un d’eux. Le taillé se vend bien, les producteurs n’ont pas trop augmenté leurs prix et les premiums (sur les boîtes de brut) avoisinent les 2 %. » Dans le même temps, en Inde, l’annonce d’un cas de fraude de 1,8 milliard de dollars, supposé lié à deux sociétés diamantaires internationales (Nirav Modi et Gitanjali Gems) a ébranlé le marché diamantaire. « Avec l’affaire Nirav Modi, l’ambiance est retombée », a indiqué un négociant de Mumbai, ajoutant que le dossier aurait des conséquences négatives sur le crédit fourni au marché. Selon un autre : « Les liquidités se sont déjà resserrées dans l’industrie, le coût des facilités de crédit devrait augmenter car les banques vont faire monter les intérêts. »

Entreprises et évènements

Namdeb, une co-entreprise à 50/50 entre le gouvernement de la République de Namibie et De Beers Group, a annoncé qu’elle allait chercher un acheteur pour sa mine Elizabeth Bay, afin d’assurer son avenir à long terme, a indiqué miningreview.com La mine, située sur la côte sud-ouest de la Namibie, près de la ville de Lüderitz, est entrée en service en 1991, a indiqué l’article. Elle emploie près de 160 personnes et a produit environ 200 000 carats en 2017, est-il expliqué.

Mercredi 14 févier, les actions de Botswana Diamonds, société axée sur l’Afrique, ont reçu un coup de pouce plus que nécessaire après que le minier a annoncé avoir levé 500 000 livres sterling (environ 695 060 dollars à taux de change actuel) pour financer une exploration soutenue en Afrique du Sud et au Botswana, a affirmé mining.com. La société a indiqué que la somme avait été collectée grâce à l’émission de 50 millions d’actions, à destination d’investisseurs actuels et nouveaux, au prix de 1 penny par action, d’après l’article. Les produits du placement financeront une exploration diamantaire soutenue en Afrique du Sud et au Botswana et offriront à la société un fonds de roulement supplémentaire, a indiqué Botswana Diamonds dans le communiqué, d’après l’article.

La Punjab National Bank (PNB), un prêteur appartenant à l’État, est au centre d’une affaire de fraude de 1,8 milliard de dollars, l’une des plus importantes à avoir été découverte dans le secteur bancaire indien, a indiqué Bloombergquint.com. Dans un communiqué adressé aux bourses mercredi 14 février, PNB a affirmé avoir découvert des « transactions (messages) frauduleuses et non autorisées », qu’elle a rapportées aux autorités compétentes. Selon ces « transactions », d’autres banques semblent avoir fait des avances de fonds à des clients à l’étranger, a indiqué la banque citée par l’article. Le montant de ces transactions est de 1,77 milliard de dollars, a précisé la banque, comme l’a indiqué l’article. « L’affaire concerne Nirav Modi et Gitanjali Gems », a affirmé Rajiv Kumar, secrétaire du département des Services financiers du gouvernement, selon l’article.

Source Polished Prices

Haut de page