Une nouvelle étude dévoile les cadeaux qui comptent le plus

| 5 December 2019

Une nouvelle étude dévoile les cadeaux qui comptent le plus
"Une nouvelle étude dévoile les cadeaux qui comptent le plus"

Diamants naturels ou objets et marques uniques, la demande « d’authenticité » par les consommateurs va bien au-delà d’une tendance passagère.

Alors que les consommateurs commencent leurs achats en ligne et dans les magasins pour les fêtes, une nouvelle étude montre que « l’authenticité » est essentielle pour déterminer la valeur d’un cadeau. D’après une étude publiée par le Dr. George E. Newman, professeur et psychologue à l’université de Yale, c’est l’authenticité qui apporte le plus de joie au destinataire du cadeau.

L’étude, intitulée Préférences des consommateurs face à l’authenticité et au caractère naturel des produits, s’intéresse aux critères qui font dire qu’un cadeau de fête est le plus important et pourquoi et prouve le goût des consommateurs pour des marchandises « authentiques ». Les consommateurs affirment que l’authenticité – le fait d’être conforme à une description – n’est pas qu’une simple tendance. L’étude fait écho à de précédentes recherches en la matière dans lesquelles des neuroscientifiques ont découvert que le plaisir que les gens décrivent lorsqu’ils observent des œuvres d’art authentiques active une certaine zone dans le cerveau.

« Sur le marché en ligne que nous connaissons, les gens sont submergés de choix, bien plus qu’auparavant, a déclaré le Dr. Newman, professeur associé de gestion et de marketing à l’école de management de Yale. Mais qu’il s’agisse de diamants naturels ou de marques vraies, comme Apple ou North Face, les gens sont attirés vers des articles en raison de leur authenticité. »

Un produit peut être authentique de plusieurs façons :

  • Les matériaux : un pull en cachemire est plus authentique qu’une imitation en synthétique.
  • L’origine : un sac à main Louis Vuitton fabriqué dans l’atelier d’origine de la société à Paris est jugé plus authentique qu’un sac identique fabriqué dans son atelier californien.
  • L’histoire : un tableau peint de la main de Pablo Picasso vaut des millions de dollars alors qu’une copie (que Picasso n’a jamais touchée) n’a quasiment aucune valeur.

L’aspect naturel : les diamants naturels qui ont été créés par la Terre il y a 3 milliards d’années sont jugés plus authentiques que des imitations synthétiques fabriquées dans des usines à des fins commerciales.

Les principales conclusions de l’étude du Dr. Newman, Préférences des consommateurs face à l’authenticité et au caractère naturel des produits, comprennent les points suivants :

  • L’authenticité est un facteur apprécié à tout âge : cela a été vérifié auprès de tous les consommateurs, rassemblés par groupes d’âges allant de 18 à 80 ans.
  • Les consommateurs ont apprécié en priorité certains articles authentiques : sur les huit catégories étudiées, souvent citées dans les études sur les cadeaux, les principaux articles appréciés par les consommateurs étaient :
    • un produit de marque authentique, comme une veste North Face (93 %) ou une Apple Watch (86 %) ;
    • une bague en diamants naturels (86 %) ;
    • un produit fabriqué avec des matériaux de qualité authentique, par exemple un pull en cachemire (88 %).
  • Les produits non authentiques sont décevants : certains des articles qui ont le plus déçu ceux qui les recevaient comprenaient des diamants synthétiques (31 %) et des copies de chaussures bas-de-gamme (36 %).
  • Les gens préféreraient recevoir quelque chose de totalement différent, plutôt qu’une imitation ou un faux : à la place d’un pull en cachemire, les gens préféreraient recevoir un pull en laine plutôt qu’un pull de composition synthétique imitant le cachemire.

« Les objets peuvent dévoiler leur authenticité de nombreuses façons, qu’il s’agisse de matériaux naturels ou d’une forme d’artisanat traditionnelle, voire de l’origine de la production ou de l’histoire de la marque, a déclaré Kristina Buckley Kayel, directrice générale de la DPA pour l’Amérique du Nord. Le point commun évoqué à propos de tous ces produits authentiques reste toutefois leur capacité à représenter une valeur émotionnelle ou sentimentale, qu’ils soient achetés pour soi ou pour offrir à un proche. »

Une autre conclusion a montré que, pour des articles authentiques identiques, l’origine ou l’histoire du produit a fortement joué sur les préférences. Lorsque l’on évalue l’importance de critères comme la rareté, l’origine et la valeur au fil du temps, les diamants naturels sont arrivés plus près d’articles authentiques uniques, comme une balle de baseball dédicacée par Babe Ruth, que des articles de luxe. Parallèlement, les diamants synthétiques sont arrivés plus près du zircon cubique. Un article peut également être jugé authentique parce qu’il est produit par une marque de confiance, comme une Apple Watch, des chaussures Nike ou une parka North Face.

Naturel-or-lab-grown-e1442915287581

Source DPA

À propos du Dr. George E. Newman

Le Dr. George Newman est un professeur associé de marketing et de gestion à l’école de management de Yale. Il occupe également des postes affiliés au Département de psychologie et au Département des sciences cognitives de l’université de Yale. Il est expert en comportements et processus de prise de décision chez les consommateurs. Ses récents travaux se concentrent sur des questions relatives aux concepts d’authenticité, d’identité et de représentation de soi.

Il a publié plus de 50 articles dans d’importantes revues académiques. Ses recherches sont reprises dans de grands médias comme The New York Times, Scientific American, The Wall Street Journal et The Economist. Il a dirigé des séminaires sur divers sujets de marketing et de management pour des dirigeants supérieurs en Amérique du Nord et en Asie.

Formation :

PhD (Doctorat), université de Yale, 2008
MPhil (DEA), université de Yale, 2007
MS (Maîtrise de sciences), université de Yale, 2005
BA (Licence), université Northwestern, 2002

La Diamond Producers Association (DPA) est une alliance mondiale des plus grands producteurs de diamants qui sont unis dans leur engagement envers des opérations éthiques et durables et des pratiques commerciales de premier ordre. Ensemble, les membres de la DPA représentent la majeure partie de la production de diamants dans le monde.

Haut de page