Ouverture officielle du laboratoire technologique Sarine en Israël

| 8 March 2018

Ouverture officielle du laboratoire technologique Sarine en Israël
"Ouverture officielle du laboratoire technologique Sarine en Israël"

Sarine Technologies a officiellement ouvert son laboratoire technologique Sarine qui sera, selon la société, le premier d’un réseau de laboratoires de gemmologie automatisés et modernes.

Yoram Dvash, le président de l’Israel Diamond Exchange (IDE) a félicité la société pour son initiative. « L’IDE et Sarine ont toujours entretenu de très bonnes relations. Nous sommes toujours très heureux de voir que chaque nouveau projet de Sarine démarre en Israël. Ce n’est pas une chose que nous tenons pour acquise. J’espère qu’ensemble, nous pourrons redonner à Israël son rôle de leader sur le marché diamantaire mondial. »

Le laboratoire technologique Sarine est actuellement installé à Ramat Gan. Parmi les services proposés figure la certification automatisée, précise, homogène et objective de la pureté et de la couleur des diamants taillés, grâce aux technologies innovantes de Sarine basées sur l’intelligence artificielle, a expliqué David Block, le PDG de Sarine Group. Et d’ajouter que Sarine ouvrirait un laboratoire technologique en Inde au mois de mai.

Le laboratoire proposera des services d’authentification des diamants (imitations, pierres naturelles ou synthétiques, traitements) et la certification des 4C, le tout à l’aide de technologies ultramodernes.

« Je crois que dans cinq à dix ans, les rapports automatisés sur la couleur et la pureté seront la norme. La technologie peut fournir des services de certification homogènes et répétables. Actuellement, un même diamant peut recevoir des rapports avec deux à trois grades de différence, selon les laboratoires. Bien évidemment, cela n’arrive pas avec notre technologie que nous vérifions et améliorons sans cesse. »

Il réfute le fait que le système automatisé mettra un grand nombre de personnes au chômage puisqu’il faudra toujours du personnel pour faire fonctionner les machines et réaliser le travail d’assurance qualité. « L’objectif est d’augmenter la cohérence de certification, pas d’économiser les coûts de main-d’œuvre. »

David Block a expliqué que les rapports de certification seraient numériques et interactifs, de sorte que les clients pourront les consulter sur leurs smartphones et leurs tablettes, par opposition aux rapports papier actuellement produits.

Les informations de certification automatisée fournies par les laboratoires Sarine seront intégrées dans les rapports numériques Sarine Profile™. Ces rapports sont personnalisables et peuvent contenir toute une série d’informations sur le diamant, comme les nouveaux 4C et la détection, ainsi que les performances à la lumière, l’imagerie, Hearts and Arrows, etc., en fonction de l’identité de marque du client.

David Block a ajouté que la société serait prête à vendre le système à n’importe quel professionnel de l’industrie, y compris aux laboratoires de certification, une fois qu’un certain nombre de questions auront été résolues, comme celles de sécurité.

Source Idexonline

Haut de page