Lightbox lance de nouveaux styles de synthétiques très tendance

| 15 July 2019

Lightbox lance de nouveaux styles de synthétiques très tendance
"Lightbox lance de nouveaux styles de synthétiques très tendance"

Lightbox Jewelry, la marque de bijoux en synthétiques appartenant à De Beers et qui a baissé la barre des prix pour les diamants synthétiques (800 dollars le carat), a lancé de nouveaux styles de bijoux très tendance lors du salon Luxury de cette année à Las Vegas.

Les nouveaux designs – des bagues empilables et des colliers avec pendentifs affichant des regroupements de petits synthétiques – sont merveilleusement tendance. Et, comme prévu, leurs prix vont leur permettre de s’envoler des rayons des boutiques numériques.

Les deux nouveaux styles de bagues, tous deux sertis de tailles ronde et trillion de 3/8 carat sur de l’or jaune 10 carats, sont particulièrement dans l’air du temps. La première, la bague Open Top, expose un seul synthétique blanc, bleu ou rose, en équilibre sur le bord d’un espace ouvert. Par ailleurs, la bague Solitaire Linear présente une barre plate surmontée d’un seul diamant serti en bezel, ancré latéralement.

white-linear-baguette_Lightbox-Synthetic_Diamonds

Les deux styles s’empilent joliment, que les modèles soient mélangés ou non. Et comme elles se vendent à peine 600 dollars l’une, il est probable que des clientes en achèteront deux ou trois et essaieront effectivement de les superposer ainsi.

pink-open-solitaire-Lightbox-Synthetic_Diamonds

Le joli nouveau pendentif Cluster de la marque est composé de trois diamants synthétiques, deux blancs et le troisième bleu ou rose, et se vend 900 dollars. Le poids-carat total de ces articles est de 1 carat. La pierre centrale pèse 5/8 carat et les deux pierres latérales complètent la série, pour finir à 1/8 carat et 1/4 carat respectivement.

Le design est une variation rafraîchissante du pendentif avec solitaire et coûte le prix d’un collier avec solitaire synthétique de 1 carat.

Lightbox a débuté l’année dernière avec quelques styles très basiques, comme des clous d’oreilles et des pendentifs avec solitaire. Mais la marque se développe et entre de façon dynamique dans la sphère de la mode de qualité, auprès d’une clientèle jeune – des femmes de la génération Y et de la génération Z qui aiment associer et mélanger les bijoux empilables – directement en ligne de mire.

Que vous considériez les synthétiques comme une merveilleuse invention ou une menace, il est incontestable que la proposition de valeur de Lightbox est attrayante. Pour moins de 1 200 dollars, une femme peut se parer d’une bague en diamant et d’une paire de petits clous d’oreille en diamants. C’est délirant, pour ne pas dire autre chose.

Cette proposition, d’une valeur exceptionnelle, rappelle l’atelier sur les synthétiques que mon collègue Rob Bates a animé à Las Vegas cette année : « Synthétiques : pour vous, c’est oui ou non ? ». À cette occasion, Leon Peres, PDG de Green Rocks Diamonds, a demandé : « Que se passe-t-il lorsque les prix baissent ? Les bijoux vont devenir très accessibles. Et pour les détaillants, cela va rendre l’industrie des bijoux bien plus importante. »

Et pour la plupart des acteurs, plus elle sera importante, mieux ce sera.

Source JCK Online 

Haut de page