Les revenus des bijoux de Richemont relevés par la Chine

| 1 August 2019

Les revenus des bijoux de Richemont relevés par la Chine
"Les revenus des bijoux de Richemont relevés par la Chine"

Les ventes des marques de bijoux de Richemont ont augmenté de 10 % au premier trimestre fiscal. Une baisse de la taxe sur la valeur ajoutée et des droits de douane ont en effet favorisé les achats en Chine continentale, d’après le détaillant de luxe jeudi 18 juillet. 

Les recettes de la plus grosse catégorie de produits du groupe – composée de Cartier et Van Cleef & Arpels – ont pris 1,83 milliard d’euros (2,05 milliards de dollars) au cours du trimestre clos le 30 juin. À taux de change constants, les ventes de bijoux ont grimpé de 7 %.

Les ventes des marques horlogères de Richemont ont pris 1 %, à 823 millions d’euros (924,9 millions de dollars) mais ont perdu 2 % en devise locale car des manifestations à Hong Kong, le plus gros marché à l’exportation pour les montres suisses, ont provoqué des fermetures de boutiques et limité le tourisme dans la région. Les expéditions de chronographes vers la municipalité ont perdu 27 % en juin, d’après des données issues de la Fédération de l’industrie horlogère suisse. En outre, Richemont a reporté la sortie de nouvelles montres à la période comprise entre juillet et septembre alors que, l’année dernière, les lancements avaient été réalisés entre avril et juin. Cela a influé sur le calendrier des ventes et a perturbé les chiffres pour le trimestre.

Les revenus du groupe ont augmenté de 12 %, à 3,74 milliards d’euros (4,2 milliards de dollars) car la croissance au Japon, en Asie-Pacifique et aux Amériques a compensé les baisses en Europe, au Moyen-Orient et en Afrique.

Source Rapaport

Haut de page