Les joailliers parisiens revisitent l’expérience du luxe : « Un Cartier de Paris » et le « Vendôrama » de Boucheron

| 11 January 2018

Les joailliers parisiens revisitent l’expérience du luxe : « Un Cartier de Paris » et le « Vendôrama » de Boucheron
"Les joailliers parisiens revisitent l’expérience du luxe : « Un Cartier de Paris » et le « Vendôrama » de Boucheron"

Et si vous veniez passer Noël ou la mi-janvier à Paris ? Évidemment la capitale française, berceau d’un luxe reconnu, ne manque pas d’attraits, et son charme historique se prête merveilleusement aux promenades touristiques en cette période de l’année, quand la voilà parée de ses habits de fête. Mais ce sont surtout les propositions de deux Maisons de haute joaillerie qui renouvèlent l’expérience du luxe et dont  Rubel & Ménasché souhaitait vous parler aujourd’hui : Cartier et Boucheron.

Le Musée éphémère « Un Cartier de Paris »

Sous la bannière « Passionnément Paris. Naturellement Rive Gauche. », la Maison Cartier ouvre demain et jusqu’au 24 décembre inclus son « musée éphémère », 76, rue des Saint-Pères. Niché à Saint-Germain-des-Prés, en plein cœur de ce Paris des années folles où se trouvent également l’École nationale des Beaux-Arts, le jardin du Luxembourg, l’Église Saint-Sulpice ou le musée d’Orsay, l’espace est multiple et concentré sur ces expériences clients et moments privilégiés. L’idée évidemment est de mettre en valeur le travail du joaillier en présentant ses lignes phares : Trinity, Juste un Clou, Love, Panthère ou Tank… Ce lieu éphémère reste une boutique ! Mais à cela, s’ajoutent des services en plus : une pâtisserie où déguster les créations sucrées de Cyril Lignac, chef français cathodique et  réputé ; un cinéma où regarder un film du journaliste de mode-réalisateur, tout aussi branché, Loïc Prigent, sur les clients mythiques de Cartier et icônes du quartier (vous aurez noté le jeu de mots en Français que le nom de la boutique propose avec « Un Cartier de Paris ») ; un photo-call, un ascenseur « à remonter le temps », une roue de la fortune/calendrier de l’Avent où gagner un écrin, etc.

Un espace éphémère a également été imaginé au Bon Marché Rive Gauche, le « Club Panthère », avec un jukebox, ambiance disco, grooms et autres réjouissances.

Une proposition dans l’air du temps, des instants pur luxe, imaginés pour être inoubliables et surfer sur cette « magie de Noël » où les pop-up stores sont très à la mode.

Pratique : Un Cartier de Paris, 76, rue des Saint-Pères, Paris 7ème.
Du 16 au 24 décembre, de 11h à 20h (fermeture à 18h le 19 et à 17 le 24) ; tirages au sort entre 12 h et 13 h et entre 18 h et 19 h.
Corner Cartier Au Bon Marché, 24, rue de Sèvres, Paris 7ème. Ouverture de 10h à 20h.

Vendôrama, la magie de la création selon Boucheron

La Maison Boucheron fête ses 160 ans et vous convie à Vendôrama, sa rétrospective dans les jardins Mansart, à la Monnaie de Paris, du 12 au 28 janvier 2018. Là aussi, la proposition se veut « expérience joaillière initiatique » interactive. Boucheron vous fera découvrir la création d’un bijou de haute joaillerie – la mise en valeur du travail des artisans et la plongée dans l’univers créatif sont au nombre des autres tendances actuelles –, de son esquisse à sa conception. « Vendôrama » fait référence à l’architecture de la boutique Place Vendôme et à l’écrin architectural, éphémère là-aussi, créé pour la rétrospective et rappelant les Expositions universelles. Pour reprendre le pitch : « Vendôrama (nom masculin) : néologisme formé des mots « panorama » et « vendôme ». Vision, paysage, vue d’ensemble depuis une place parisienne mythique. Vendôrama, c’est un panorama joaillier vu à travers les yeux de la maison Boucheron. » Nul besoin d’en rajouter, vous aurez compris l’idée pleine de promesses. Sont prévus : des ateliers, des animations (initiation aux gestes de la joaillerie), une visite sensorielle… Rendez-vous d’ores et déjà sur le site Internet temporaire créé pour l’événement et qui vous en apprend beaucoup et de façon ludique sur Boucheron. On a déjà très envie d’y aller…

Pratique : Vendôrama, 4 ter rue Guénégaud, Paris 6ème.
Vous pouvez réservez vos places en ligne ; du 16 au 28 janvier 2018, entrée libre et gratuite.
Du mardi au dimanche de 11h à 19h. Nocturne le jeudi jusqu’à 21h.
Fermeture à 17h les 24 et 31 décembre, fermeture le 1er janvier.

Haut de page