Les 10 articles les plus lus sur Rubel & Ménasché en 2017

| 22 February 2018

Les 10 articles les plus lus sur Rubel & Ménasché en 2017
"Les 10 articles les plus lus sur Rubel & Ménasché en 2017"

C’est un rendez-vous que l’on prend avec vous chaque année maintenant, voici le moment de zoomer sur les 10 articles les plus lus sur Rubel & Ménasché en 2017. Ceux que vous avez préférés, qui ont remporté le plus de suffrages… et qui nous permettent, à nous également, de prendre un peu de recul éditorial et de faire le point sur l’année écoulée. 

Je profite également de l’occasion pour remercier nos collaborateurs et partenaires, dont le travail de qualité donne vie à ce site d’information chaque semaine.

2017 : une année plus sereine pour l’industrie du diamant ?
Rubel & Ménasché, Marianne Riou, 6 février 2017

Large succès à notre modeste échelle. Nous cherchons tous des repères, les grandes tendances et prospectives et les sujets qui vont nous aider à voir clair dans l’année à venir. Pour 2017, on vous annonçait une année plus calme effectivement, mais où tout « roulerait comme sur des rails », dans une ambiance somme toute assez positive, et conformément au chemin tracé en 2016. Inde et Chine à l’équilibre, un marché plus stable et moins volatil, la RSE en ligne de mire et des diamants synthétiques qui, si ils passionnent toujours, inquiètent moins une industrie qui les connaît mieux.

Les synthétiques, l’avenir des nouvelles technologies
Rough & Polished, Yuri Danilov, 15 mai 2017

L’article se penche sur la production de diamants synthétiques notamment made in Russia. L’auteur revient ainsi sur les méthodes utilisées pour réaliser des diamants, que ce soit la méthode HPHT ou CVD et rappelle l’usage industriel et high-tech privilégié (optique, électronique) des gros diamants bruts synthétiques. Ce sont Gemesis (HPHT) et Apollo Diamond (CVD) qui fabriquent la majeure partie des diamants synthétiques aux États-Unis, mais il existe également des sociétés en Chine, en Inde, au Japon, etc., chacune ayant sa spécialité.

Des prix d’adjudication toujours euphoriques pour les diamants de couleur en 2016
Idexonline, 5 janvier 2017

En 2016, les ventes aux enchères de diamants de couleur d’exception ont défrayé la chronique. Revenons, grâce à cet article, sur les plus beaux d’entre eux et les ventes incroyables qu’ils ont occasionnées, confortant une nouvelle tendance des « biens » d’investissement. On pourrait s’attarder à nouveau sur le Unique Pink (mai 2016, Sotheby’s, Genève), soit un diamant Fancy Vivid Pink VVS2, IIa, taillé en poire, de 15,38 carats, extrêmement rare, qui s’est vendu 31,6 millions de dollars (battant le record détenu par le Sweet Joséphine). Et sur The Oppenheimer Blue (mai 2016 ; Christie’s, Genève), un Fancy Vivid Blue VVS1 de taille émeraude, 14,62 carats, accompagné d’un rapport du GIA confirmant la rareté et la provenance de la pierre, qui s’est vendu pour 58 002 681 dollars ! Enfin, rappelons L’Aurora Green (le vert est une couleur peu représentée aux enchères et trois diamants verts exceptionnels ont été proposés en 2016 – mai, Christie’s, Hong Kong), un diamant Fancy Vivid Green VS2, taillé en radiant, de 5,03 carats, qui s’est vendu la « modeste » somme de … 16 818 983 dollars !

Dates des Sights 2018 de la De Beers
De Beers, 8 novembre 2017

Comme son nom l’indique, voici le détail – pratique ! – des dates officielles des Sights de la Deers en 2018.

Nouvelle GST en Inde : tout ce qu’il faut savoir
Rough & Polished, Joshua Freedman, 6 juillet 2017

Un excellent article qui récapitule les impacts et conséquences de la nouvelle taxe GST en Inde, entrée en vigueur le 1er juillet, dont le but était de simplifier les transactions (moins de prélèvements en nombre) et d’apporter une plus grande transparence. Rappelons que le taux d’imposition pour la majeure partie de l’industrie est de 3 %. Une nouvelle taxe de 0,25 % est appliquée sur les diamants bruts et autres pierres brutes. Le gouvernement a abaissé la taxe sur les « travaux professionnels » pour l’industrie à 5 %, contre 18 % à l’origine ; quant aux « services aux clients », comme la création et la réparation de bijoux, ils supportent le taux le plus élevé, à 18 %.

« Le Secret » de la Maison Van Cleef & Arpels
Rubel & Ménasché, Marianne Riou, 6 février 2017

La très belle collection de haute joaillerie Le Secret, signée Van Cleef & Arpels, nous avait beaucoup plu. À vous aussi sans nul doute. Poésie, secret donc, imaginaire et prouesses techniques étaient associés pour notre plus grand plaisir. Retournez glisser un œil par le trou de la serrure…

Le plus gros diamant à Washington
National Jeweler, Michelle Graff, 21 janvier 2017

Michelle Graff rappelle ici l’histoire du diamant Foxfire, 187,63 carats, invité temporaire de la galerie Harry Winston du National Museum of Natural History du Smithsonian (qui abrite également le diamant Hope – dont nous vous reparlerons sous peu – de 45,52 carats), à Washington. Ce diamant est ainsi le pus gros diamant qui aurait été extrait en Amérique du Nord : il a été découvert à Diavik en août 2015. Il est aujourd’hui la propriété de Deepak Sheth d’Amadena Investments/Excellent Facets Inc. Sa fluorescence bleue et sa phosphorescence orange en font une pierre étonnante.

Le MAS expose le diadème Cartier de la reine Élisabeth de Belgique avec le concours de Rubel & Ménasché et Dali Diamond
Rubel & Ménasché, Marianne Riou, 18 octobre 2017

L’automne dernier, Rubel & Ménasché et le Dali Diamond Group ont fait œuvre de mécénat pour soutenir une exposition du MAS. Ils ont participé à la venue du diadème Cartier de la reine Élisabeth de Belgique, présenté dans le cadre de l’exposition Dazzling Desire/L’éclat du désir. Celle-ci s’inscrivait au nombre des festivités organisées par Anvers pour rappeler sa longue histoire commune avec la reine des pierres. Le magnifique diadème à rinceaux fabriqué par la maison française de haute joaillerie en 1910 méritait bien que l’on s’y arrête et, pour citer Stephan Wolzock, directeur général de Rubel & Ménasché : « Ce qu’on retient à la fin, c’est toujours le bijou ! »

Les synthétiques : moins chers mais plus onéreux
Rough & Polished, Elena Levina, 16 mars 2017

À nouveau un article sur les diamants synthétiques. Elena Levina analyse les prix des diamants synthétiques – un de leurs soi-disant très forts avantages concurrentiels face aux diamants naturels – et ce qu’ils coûtent vraiment sertis sur un bijou ! Et le résultat  pour une pierre aux mêmes caractéristiques est toujours en faveur des diamants naturels… Voilà qui remet les pendules à l’heure et ne manque pas d’étonner. Lisez ou relisez cet article,  il est vraiment très instructif.

Le spot de Rolex aux Oscars retrace son histoire au cinéma
National Jeweler, Brecken Branstrator, 2 mars 2017

Un article « people » pour conclure : Rolex, sponsor officiel et pour la première fois des Oscars 2017, a diffusé, lors de la cérémonie, un spot montrant ses créations aux poignets de célèbres stars de cinéma. La DPA a également diffusé son spot Runaways lors de la cérémonie. Les Oscars sont, évidemment, l’un des évènements télévisuels les plus suivis chaque année.

Haut de page