Le RJC annonce la révision de son code de pratiques

| 11 October 2018

Le RJC annonce la révision de son code de pratiques
"Le RJC annonce la révision de son code de pratiques"

Le Responsible Jewellery Council (RJC) a annoncé qu’il révisait les références de son code de pratiques (COP). « Le RJC s’efforce de représenter les plus hauts niveaux d’éthique dans l’industrie, renforçant ainsi la confiance dans le travail réalisé par nos membres. Dans le cadre de ce processus, et conformément à la politique du RJC et aux codes de bonnes pratiques d’ISEAL Alliance, nous avons commencé, fin 2017, à réviser les références de notre Code de pratiques. Nous entrons maintenant dans la troisième et dernière phase de consultation sur ces révisions et avons proposé d’adopter un modèle de due diligence pour la chaîne d’approvisionnement des diamants»

« Au cours de cette consultation, après avoir tenu compte des commentaires provenant de divers acteurs de l’industrie, nous proposons d’aligner la due diligence du RJC pour les diamants sur le Guide OCDE sur le devoir de diligence pour des chaînes d’approvisionnement responsables en minerais provenant de zones de conflit ou à haut risque (Guide OCDE) qui complète et soutient le système de certification du Kimberley Process et le système de garantie du World Diamond Council. Cette initiative apportera des avantages concrets aux membres qui pourront diriger leurs clients vers des textes de référence totalement alignés sur les recommandations de l’OCDE. »

« Les changements ne sont pas tout à fait nouveaux. Des exigences de due diligence de même ordre existent déjà pour les membres du RJC dans le COP 2013 (disposition 6.2). Toutefois, celui-ci va un peu plus loin en alignant parfaitement le COP sur le Guide OCDE. Pour appliquer les changements de la façon la plus efficace pour nos membres, nous proposons une amélioration continue, plutôt qu’immédiate, avec des changements échelonnés sur une période de trois ans et qui devront être achevés en 2021. »

« Nous demandons à nos membres, à la société civile et aux personnes ayant un intérêt pour l’industrie diamantaire de nous recontacter, de considérer nos propositions et de répondre lors de la période de consultation ouverte jusqu’au 27 octobre. »

Source Idexonline 

Haut de page