Le Pink Legacy vendu 50 millions USD à Harry Winston

| 6 December 2018

Le Pink Legacy vendu 50 millions USD à Harry Winston
"Le Pink Legacy vendu 50 millions USD à Harry Winston"

La vente Magnificent Jewels de Christie’s, qui s’est tenue le 13 novembre à Genève, a atteint plus de 110 millions de dollars. Près de la moitié de cette somme est issue de la vente d’un diamant rose peu ordinaire.

Le Pink Legacy, un diamant Fancy Vivid Pink taille émeraude de 18,96 carats, le plus gros et le plus joli diamant rose que Christie’s ait proposé aux enchères à ce jour, est entré dans la collection d’Harry Winston.

Baptisé The Winston Pink Legacy, il a été vendu au joaillier emblématique pour 50,4 millions de dollars, dépassant légèrement son estimation préalable de 30 millions à 50 millions de dollars.

Il s’agit du diamant rose le plus cher jamais vendu chez Christie’s. Il a d’ailleurs établi un record du monde, celui du prix le plus élevé par carat pour un diamant rose vendu aux enchères.

Nayla Hayek, PDG de Swatch Group, propriétaire d’Harry Winston, a expliqué : « Nous sommes fiers de poursuivre la tradition des Winston qui consiste à acquérir les plus belles pierres au monde. Ce soir, The Winston Pink Legacy rejoint notre incroyable collection, débutée par l’acquisition du Winston Legacy, un D Flawless de 101 carats, chez Christie’s en 2013. »

Rahul Kadakia, responsable international des bijoux chez Christie’s, a accepté l’offre la mieux-disante pour le Pink Legacy après cinq minutes « d’enchères musclées », a déclaré la maison d’enchères.

« Ce diamant exceptionnel a enflammé l’imagination des collectionneurs du monde entier. Plus de 30 000 personnes se sont rendues aux expositions de Christie’s pour admirer cette pierre remarquable, a affirmé Rahul Kadakia. Il a trouvé une place légitime parmi les plus admirables diamants du monde. »

Le diamant rose avait appartenu avant cela à la famille Oppenheimer.

Christie’s a affirmé que, dans l’ensemble, 90 % en valeur et 86 % en volume de ses enchères Magnificent Jewels avaient été écoulés. Les bijoux signés ont atteint des prix particulièrement élevés.

Un sautoir art déco de reconstitution égyptienne de 1924 par Van Cleef & Arpels s’est vendu 4 332 500 dollars. Par ailleurs, une tiare Cartier en acier et diamants du début du XXe siècle a atteint 492 500 dollars.

Quatre bijoux exceptionnels de JAR ont également fait tourner les têtes. Une broche représentant un bouquet de violettes, constituée de plusieurs pierres et créée en 1993, a obtenu 732 500 dollars.

Le collier en perles Dodge, daté aux alentours de 1920, créé par Cartier, a largement dépassé son estimation d’avant la vente de 240 000 dollars à 340 000 dollars, pour atteindre 1,2 million de dollars. Ce bijou remarquable avait été acheté à l’origine par Horace Elgin Dodge, un fondateur de la société automobile Dodge, pour sa femme Anna Thompson. Avant cela, il aurait fait partie de la collection de l’impératrice Catherine II de Russie.

Source National Jeweler

Haut de page