Le Dali Group fête son 50ème anniversaire en tant que Sightholder

| 6 March 2018

Le Dali Group fête son 50ème anniversaire en tant que Sightholder
"Le Dali Group fête son 50ème anniversaire en tant que Sightholder"

Le Dali Group est Sightholder de la De Beers depuis 1968 ! Pour fêter cet anniversaire et les liens tissés au cours de ces 50 années, Dali Diamond Co et Rubel & Ménasché ont réuni leurs partenaires, amis et clients privilégiés au cours d’une soirée au MAS d’Anvers.

Depuis octobre 2017, la ville d’Anvers, sous la bannière « À Anvers nous parlons diamant – Anvers, capitale du diamant depuis 1447 », célèbre sa longue histoire commune avec la reine des pierres. C’est dans ce contexte que Rubel & Ménasché et Dali Diamond Co, du Dali Group, avaient contribué à faire venir le diadème Cartier de la reine Élisabeth de Belgique au MAS (Museum aan de Stroom/musée le long du Fleuve)  pour l’exposition Schitterend verlangen/Dazzling Desire/L’éclat du désir. Fort de ce mécénat, le groupe a décidé de profiter de ce contexte exceptionnel pour rassembler ses fournisseurs, partenaires, amis et clients privilégiés.

Dali Diamond fête en effet un anniversaire « de taille » en 2018 (sans mauvais jeu de mot en Français ! N.D.L.R.) : ses 50 ans en tant que Sightholder de la De Beers ! Un « honneur » pour Isi Morsel, président de Dali Diamond Co., mais aussi l’occasion de se souvenir de « notre histoire commune et de ces 50 années où nos vies et notre travail, étroitement mêlés, nous ont permis de tisser des liens forts et cohérents. »

Le 8 janvier dernier tous se sont ainsi rassemblés au MAS. Étaient notamment présents :

Bruce Cleaver, CEO de De Beers et ses équipes, Ludo van Campenhout, maire adjoint de la ville d’Anvers, Dorothée Gizenga, directrice exécutive de la DDI ainsi que les représentants du AWDC, BJOP, DPA, HRD, LFG, RJC, WDC sans oublier plusieurs maisons des groupes de luxe LVMH et Richemont.

MAS Anvers2

Isi Morsel, président de Dali Diamond Co., et Stephan Wolzok, directeur général de Rubel & Ménasché, nous ont donné leur avis sur cet anniversaire mémorable.

Isi Morsel, pourquoi cet anniversaire est-il important et que raconte-il de votre société ?

Être sightholder de la De Beers depuis 50 ans témoigne d’un accomplissement majeur dans le monde du diamant. Peu d’entreprises peuvent s’enorgueillir de ce statut. Il prouve tout à la fois notre stabilité et notre fiabilité financière. En un mot, il rappelle que nous sommes un partenaire digne de confiance.

Dali Diamond Co s’inscrit depuis toujours dans une démarche proactive et cherche constamment à innover pour améliorer ses relations, tant avec ses fournisseurs qu’avec ses clients.

S’il n’y avait qu’une seule chose à retenir, c’est que Dali est convaincu que la transparence ne peut que contribuer à améliorer notre business model. Les banquiers se sentiront plus sereins à l’idée de financer des opérations ; les consommateurs seront encore mieux informés sur notre produit. D’ailleurs, est-il utile de préciser que nous sommes parmi les plus fervents supporters de Blockchain ?

Mais nous n’oublions pas que si notre histoire passée est signe de succès futurs, elle n’en est pas pour autant la garantie !

Sephan Wolzok, qu’évoque pour vous cet anniversaire et quel bilan pouvez-vous tirer du développement de votre entreprise ?

Soyons honnêtes, 50 ans ce n’est pas rien ! Cet anniversaire marque un grand partenariat, qui a traversé différentes époques et qui a vu la De Beers et le Dali Group évoluer au cours de ces époques. Si au bout de 50 ans ces deux sociétés travaillent toujours ensemble, c’est qu’elles ont su se transformer et avancer avec leur temps, de concert, tisser des relations profondes et fortes.

Pour revenir plus précisément à Rubel & Ménasché, associé à Dali Diamond depuis 13 ans, le bilan que je peux tirer, c’est que nous avons su nous hisser à un niveau international. J’entends continuer à aller de l’avant, plus haut, plus loin, plus fort ! Nos méthodes et notre organisation continueront à évoluer, pour persévérer vers toujours plus de transparence et de traçabilité. Je considère que nos acquis ne nous servent qu’à nous adosser et nous donner des bases pour progresser. Blockchain est évidemment l’avenir, et Rubel & Ménasché saura entendre les désirs de ses clients qui impulseront la direction à suivre…

Notre industrie a grandi, c’est une belle et grande industrie, qui doit apporter le maximum de garanties au consommateur final. L’obligation de due diligence concerne la responsabilité de chaque acteur à ne travailler qu’avec des tiers responsables. C’est en conciliant les expériences de chacun, en étant partenaires plus que concurrents, que l’industrie du diamant avancera. En comprenant les exigences des banques ou les besoins de ses partenaires et fournisseurs, chacun aura de meilleures chances pour avancer… ensemble donc !

MAS Anvers

Haut de page