La politique pourrait influer sur les dépenses pendant les fêtes

| 8 November 2018

La politique pourrait influer sur les dépenses pendant les fêtes
"La politique pourrait influer sur les dépenses pendant les fêtes"

Il est certain que nous vivons une époque de discorde aux États-Unis, qu’il s’agisse de politique ou de culture.

Mais les sentiments des consommateurs, exacerbés sur les sujets de la politique et des événements actuels, pourraient-ils influencer leurs décisions d’achat pendant les fêtes ?

D’après un nouveau sondage sur les achats pour les fêtes mené par le cabinet d’analyse et de marketing du retail NPD Group, cette année, davantage de clients que l’année dernière ont annoncé que la posture d’une société sur les questions sociales, environnementales et politiques « auraient un effet sur leurs décisions d’achat pendant les fêtes », d’après un communiqué du NPD Group.

Parmi les personnes interrogées, les plus jeunes, et notamment celles de la génération Z nées après 1997, étaient les plus sensibles à la position prise par une société sur les questions sociales, politiques et environnementales.

Plus de la moitié des consommateurs (52 %) ont affirmé que « la position d’une société sur les questions sociales ou environnementales aurait un effet sur leurs décisions d’achat pendant les fêtes », une hausse de 3 % par rapport à 2017. Mais parmi la génération Z, ce chiffre bondit à 65 %, ce qui est significatif. En effet, la génération Z représentera 40 % des consommateurs en 2020.

55 % des membres de la génération Y – les consommateurs nés entre 1981 et 1996 – ont affirmé qu’une prise de position sociale ou environnementale d’une entreprise pourrait avoir un effet sur leurs dépenses cette année.

Près de la moitié (47 %) des consommateurs américains interrogés par NPD Group ont affirmé que « les questions de politique générale » joueraient un rôle dans leurs décisions d’achat, un critère également trois points au-dessus des chiffres de 2017. Près de la moitié (49 %) des baby-boomers, nés entre 1946 et 1964, ont affirmé que la politique d’une société aurait un effet sur leurs décisions d’achat ; 48 % des personnes interrogées de la génération Z et 47 % de celles de la génération Y allaient dans le même sens.

« Les jeunes générations veulent des marques qui défendent quelque chose et qui ont des programmes sociaux alignés sur leurs valeurs. D’ailleurs, ils sont prêts à payer plus cher pour cela, a indiqué Marshal Cohen, conseiller en chef pour NPD Goup. En cette année d’élections de mi-mandat, la polarisation politique et l’activisme sont en hausse dans le pays. Cela déteint sur la saison des fêtes à venir, en particulier chez les jeunes consommateurs. »

Et d’ajouter : « Certes, beaucoup pourraient ignorer les opinions sociales et environnementales des jeunes consommateurs, mais c’est à leurs risques et périls. »

Source JCK Online

Haut de page