« La Fascination du Diamant » – Le jour où j’ai pris un cour à L’École des Arts Joailliers Van Cleef & Arpels

| 2 May 2018

« La Fascination du Diamant » – Le jour où j’ai pris un cour à L’École des Arts Joailliers Van Cleef & Arpels
"« La Fascination du Diamant » – Le jour où j’ai pris un cour à L’École des Arts Joailliers Van Cleef & Arpels"

Fin janvier, j’ai eu l’occasion d’assister à un cours au sein de L’École des Arts Joailliers Van Cleef & Arpels : The Diamond’s Magics : Symbols & Legends/ La Fascination du Diamant : Histoire et légendes. Une plongée captivante au cœur de l’histoire des diamants, des passions qu’ils ont suscitées et des mythes qui les entourent, menée tambour battant par deux professeurs*… tout aussi passionnés !

Le moins que l’on puisse dire c’est que les deux heures de cours, intenses, ne nous auront pas laissés sur notre faim. Nous sommes 4 – ce sont quasiment des leçons particulières ! – et le cours se déroule en Anglais : The Diamond’s Magics : Symbols & Legends. L’idée est intéressante, découvrir et étudier les diamants à la faveur de ce qu’ils symbolisent permet une approche ludique, forcément intrigante, surtout pas ennuyeuse. Vous n’êtes pas sur les bancs de l’école à guetter par la fenêtre en attendant que ça se passe. Le « motto » de L’École des Arts Joailliers Van Cleef & Arpels est d’ailleurs : « Découvrir. Apprendre. S’émerveiller. » Et c’est exactement ce que ce cours nous aura apporté.

Lesson2-School-of-Jewelry-Art-Van_Cleef_ArpelsSans vous en dévoiler trop sur le contenu, nous nous sommes d’abord attachés à nous familiariser avec les mots qui sont associés aux diamants : Fascinating/fascinants – Passionate/passionnants – Enchanting/enchanteurs. Force et vitalité pour les hommes, pouvoir et séduction pour les femmes. Nous avons ensuite parcouru l’Histoire et essayé de comprendre comment des personnages illustres comme Alexandre Le Grand, Tavernier bien sûr, le Shah Jahan ou Henri IV d’Angleterre ont contribué, par leur personnalité mais aussi par les valeurs de leur époque, à forger la légende de cette pierre d’exception. Le cours s’appuyait sur forces diapositives, reproductions de peinture et illustrations. Surtout, nous avons pu admirer au plus près les reproductions (et tailles anciennes) en 3D de diamants exceptionnels tels que : the Shah Diamond (gravé en perse du nom de la dynastie du Shah), le Grand Sancy (ou le Mazarin 1), le Régent, le Cullinan II, le Koh-i-Nor, etc.

À la fin du cours, un diplôme a été délivré aux élèves, signé de la main de la présidente de L’École, Marie Vallanet-Delhom. Ainsi qu’une liste de livres, podcasts, sites internet et musées invitant à compléter le cours et à « aller plus loin ». Enfin, sachez que les cours évoluent avec le temps, les connaissances et les découvertes des professeurs et de l’école.

Détails pratiques :

Les professeurs sont des gemmologues, historiens de l’art ou artisans de la Maison Van Cleef & Arpels.

La liste des cours et conférences (de 100 € à 200 €), en Français et en Anglais : Premiers pas en joaillerie, Le gouaché en Haute Joaillerie 1 – La Lumière, Le bijou Art Nouveau : de l’école au musée, Reconnaître les pierres, La fascination du Diamant 2 : science et gemmologie, Entrez dans l’univers de Van Cleef & Arpels

Le calendrier des cours et conférences

À noter, il existe également des cours de 2h (15 €) pour les enfants : La maquette, première vision d’un bijou en volume,  Crée ta pendule précieuse, Découvrir le monde des pierres, etc.

L’École s’exporte

L’École des Arts Joailliers voyage et exporte ses cours de Tokyo à New-York en passant par Hong-Kong. En novembre dernier, du 7 au 25, elle a posé ses valises à Dubaï, au Design District, pour un programme sur-mesure, organisé autour de trois thèmes – l’Histoire de l’Art du bijou, le Monde des Pierres et le Savoir-Faire! –, rassemblant cours, conférences, expositions (sur la perle, les ornements et parures émiratis notamment) et ateliers. Un grand succès (plus de 1 000 élèves et 2 000 visiteurs étaient au rendez-vous) pour cette première visite de L’École au Moyen-Orient, « l’attente culturelle étant très forte à Dubaï » selon Marie Vallanet-Delhom, « la population, jeune, a manifesté un très fort désir d’apprendre. » Un véritable campus a d’ailleurs été créé pour l’occasion…

Dubaï-School-of-Jewelry-Art-Van_Cleef_Arpels_3

Dubaï-School-of-Jewelry-Art-Van_Cleef_Arpels_2

Dubaï-School-of-Jewelry-Art-Van_Cleef_Arpels_1

Contact :

L’École des Arts Joailliers, avec le soutien de Van Cleef & Arpels,
22, place Vendôme, 75001 Paris. Entrée par le 31, rue Danielle Casanova.

Téléphone : + 33 (0)1 70 70 36 00.
Mail : contact@lecolevancleefarpels.com

www.lecolevancleefarpels.com

School-of-Jewelry-Art-Van_Cleef_Arpels_1

Lesson-School-of-Jewelry-Art-Van_Cleef_Arpels_3

Lesson-School-of-Jewelry-Art-Van_Cleef_Arpels_2



* Inezita Gay-Eyckel et Gislain Aucremanne, tous deux historiens d’Art.

Photo © Marianne Riou, School of Jewelry Arts.

Haut de page