Hausse de 12 % des ventes de montres et de bijoux pour LVMH en 2018

| 21 February 2019

Hausse de 12 % des ventes de montres et de bijoux pour LVMH en 2018
"Hausse de 12 % des ventes de montres et de bijoux pour LVMH en 2018"

LVMH, titan du monde du luxe, a annoncé des résultats solides sur l’année complète. Les ventes de montres et bijoux ont progressé d’un pourcentage à deux chiffres. 

Les ventes des marques de montres et bijoux de LVMH ont totalisé 4,12 milliards EUR (4,73 milliards USD) en 2018 contre 3,80 milliards EUR (4,36 milliards USD) en 2017.

La croissance des revenus organiques (sur une base comparable) était de 12 %.

Bvlgari a obtenu le coup de cœur de l’année avec des résultats particulièrement bons pour des créations relativement nouvelles comme la montre Octo Finissimo et la collection de bijoux Fiorever.

Parmi les marques de montres de LVMH, les montres connectées TAG Heuer ont connu de bons débuts, tandis que Hublot a constaté une solide croissance et une visibilité accrue en tant que chronométreur officiel de la Coupe du Monde FIFA qui a eu lieu à l’été 2018.

Avec son siège à Paris, LVMH Moёt Hennessy Louis Vuitton est aux produits de luxe ce que Procter & Gamble est aux produits de consommation, avec des marques de bijoux, montres, vins et spiritueux, maroquinerie, parfums et cosmétiques.

Le total des revenus du quatrième trimestre pour la société a atteint 13,70 milliards EUR (15,70 milliards USD), contre 12,54 milliards EUR (14,40 milliards USD) il y a un an, poursuivant la tendance haussière des trimestres précédents.

Les revenus sur l’année complète se sont installés à 46,80 milliards EUR (53,70 milliards USD), une hausse de 10 % en glissement annuel, contre 42,60 milliards EUR (48,91 milliards USD) en 2017. Les revenus d’exploitation ont pris 21 %, passant la barre des 10 milliards EUR (11,48 milliards USD).

LVMH s’est prémuni du « ralentissement chinois ». Les ventes en Asie ont progressé de 15 % de manière organique. Parallèlement, les ventes aux États-Unis ont pris 8 %, tandis que les ventes en Europe étaient en hausse de 7 %.

« L’attractivité de nos marques, l’innovation et la qualité de nos produits, l’expérience unique proposée à nos clients, ainsi que le talent et l’engagement de nos équipes sont les atouts du groupe et ont une fois de plus fait la différence », a affirmé le PDG, Bernard Arnault.

Les revenus du segment mode et maroquinerie de LVMH ont totalisé 18,45 milliards EUR (21,18 milliards USD), une hausse de 15 % des revenus organiques par rapport aux 15,47 milliards EUR (17,76 milliards USD) d’il y a un an, soutenus par les marchandises en cuir emblématiques de Louis Vuitton, ainsi que par ses gammes de chaussures.

Le segment des parfums et cosmétiques a annoncé une croissance des revenus organiques de 14 %, à 6,09 milliards EUR (6,99 milliards USD) contre 5,56 milliards EUR (6,38 milliards USD) il y a un an.

Le segment des spiritueux de LVMH a annoncé une croissance des revenus organiques de 5 %, à 5,14 milliards EUR (5,90 milliards USD) contre 5,08 milliards EUR (5,83 milliards USD) un an auparavant, profitant d’une bonne dynamique en Chine et d’une croissance aux États-Unis et en Europe.

Le segment de la distribution sélective a constaté une croissance des revenus organiques de 6 %, à 13,64 milliards EUR (15,66 milliards USD) contre 13,31 milliards EUR (15,28 milliards USD) il y a un an.

Sephora a connu une nouvelle année de croissance, constatant une progression des ventes en ligne, notamment en Amérique du Nord et en Asie. Près de 100 nouvelles boutiques Sephora ont ouvert dans le monde, dont une à Shanghai et les premières boutiques de marque Sephora en Russie.

DFS, la chaîne de boutiques de luxe en duty-free de LVMH, a retrouvé sa rentabilité après avoir fermé ses concessions d’aéroport à Hong Kong fin 2017. De nouveaux sites ont ouvert au Cambodge et en Italie.

Le réseau de retail de LVMH comporte 70 marques et 4 950 boutiques dans le monde.

La société a affirmé que, malgré les incertitudes latentes dans l’environnement de retail, elle maintenait « une confiance prudente » pour l’année à venir.

Source National Jeweler

Haut de page