DPA : Total Clarity, le rapport par Trucost

| 23 May 2019

DPA : Total Clarity, le rapport par Trucost
"DPA : Total Clarity, le rapport par Trucost"

Communiqué de presse – Le tout premier rapport complet sur l’extraction moderne des diamants, dans toute sa réalité, révèle son impact sur les communautés locales, remet en cause les stéréotypes et identifie les domaines pouvant être encore améliorés.
Trucost ESG Analysis, qui fait partie de S&P Global, a découvert que les grands producteurs de diamants dans le monde injectent des milliards de dollars de bénéfices dans des communautés, proposent des salaires moyens supérieurs aux niveaux nationaux et œuvrent à réduire leur impact environnemental.

La Diamond Producers Association (DPA), une alliance mondiale des grandes sociétés d’extraction, qui représente 75 % de la production mondiale de diamants, a publié son premier rapport de recherche indépendant, s’intéressant à l’impact de ses membres sur les communautés locales, leurs employés et l’environnement. Le rapport, rédigé par Trucost et intitulé L’impact environnemental et socio-économique de l’extraction de diamants à grande échelleconstitue la toute première analyse complète des contributions des membres de la DPA. Il aborde notamment les avantages et conséquences socio-économiques et environnementaux dans le secteur.

Les données provenant de Trucost ESG Analysis, qui fait partie de S&P Global, révèlent que les membres de la DPA apportent plus de 16 milliards de dollars en avantages socio-économiques et environnementaux, via leurs opérations d’extraction de diamants. Le rapport montre que la grande majorité de ces avantages sont réinjectés dans des communautés, passant par l’emploi local, l’achat de marchandises et de services, les impôts et redevances, les programmes sociaux et l’investissement dans des infrastructures. Le rapport révèle également que les membres de la DPA paient leurs employés et sous-traitants en moyenne 66 % au-dessus des salaires nationaux moyens et que les sociétés consacrent des ressources importantes à la formation des employés, afin de disposer d’une main-d’œuvre très qualifiée.

Le rapport de Trucost établit également un niveau de référence, sur lequel les membres de la DPA s’appuieront pour prouver leurs avancées en matière de réduction des émissions. Ensemble, les membres ont émis l’équivalent de 160 kg de dioxyde de carbone par carat de taillé produit. Cela équivaut au dioxyde de carbone produit lors d’un trajet de 628 kilomètres avec un véhicule de tourisme moyen. Chaque membre a établi des objectifs de réduction de ces émissions qui constituent la majeure partie de l’empreinte environnementale de l’extraction de diamants.

ALROSA sponsor WC

Malgré d’importantes avancées vers des pratiques responsables et transparentes ces 15 dernières années, la réalité du secteur diamantaire est toujours largement inconnue. Ce rapport ouvre les portes d’un secteur très étudié et pourtant grandement incompris.

« Ce rapport est une première dans l’industrie. Les sociétés de production, qui représentent trois quarts de la production mondiale, se sont réunies pour montrer les impacts et les avantages de leur activité sur les communautés et l’environnement des pays et des régions où elles exercent, a expliqué Jean-Marc Lieberherr, PDG de la Diamond Producers Association. Ce rapport de recherche indépendant démolit de vieux stéréotypes et idées fausses et dévoile les nouveaux défis à dépasser pour que l’industrie en entier continue à évoluer et à s’améliorer. Il propose également une référence de base permettant aux participants et observateurs de l’industrie de suivre leurs futurs progrès. »

Les principaux producteurs mondiaux sont composés de sept sociétés : ALROSA, De Beers Group, Dominion Diamond Mines, Lucara Diamond Corp., Murowa Diamonds, Petra Diamonds et Rio Tinto. Ensemble, ils emploient plus de 77 000 personnes dans le monde. Les membres de la DPA gèrent des mines de diamants dans les pays suivants : Botswana, Russie, Canada, Namibie, Afrique du Sud, Lesotho, Australie, Zimbabwe et Tanzanie.

« Ce rapport a été le premier pour lequel Trucost a vu toute une industrie se réunir pour déterminer ses avantages et ses impacts environnementaux, sociaux et économiques, a expliqué Libby Bernick, directrice générale et responsable mondiale des activités d’entreprise de Trucost. « Ces données constituent une référence permettant de mesurer les progrès à venir sur certaines questions, comme l’impact environnemental. Nous sommes très fiers de collaborer avec la Diamond Producers Association et ses sociétés membres et de publier cette recherche qui étudie la valeur totale de leurs avantages et de leurs impacts. Elle défend l’idée d’une transparence accrue des résultats environnementaux et sociaux, à destination des marchés de capitaux. »

Trucost a mesuré tous les avantages et conséquences des activités d’extraction de diamants des membres de la DPA par rapport à 21 indicateurs socio-économiques et environnementaux, en fonction de données recueillies sur plus de 150 critères différents issus des sites de la DPA. Ceux-ci représentent 70 % de la production totale de brut des membres de la DPA. Ces données ont été vérifiées par Trucost, puis analysées à l’aide de ses méthodologies de quantification et d’évaluation du capital social et naturel, un outil exclusif de la société, employé dans plus de 100 études au cours des 15 dernières années. Vous trouverez davantage d’informations sur les méthodologies de Trucost sur son site Internet.

Diavik_Summer

Les conclusions du rapport concernent :

Les personnes

Les membres de la DPA proposent des emplois bien rémunérés, une excellente formation professionnelle et un environnement de travail sécurisé. Ils emploient des personnes issues des communautés locales et assurent des postes de haute qualité, qui finissent souvent par être pérennisés.

Principales conclusions :

  • Les salaires et rémunérations payés par les membres de la DPA ont donné 3,9 milliards de dollars d’avantages directs et indirects.
  • Les membres de la DPA emploient 77 000 personnes dans le monde. Cela est comparable aux sociétés du classement Fortune 500, comme The Coca-Cola Company, Hewlett Packard Enterprise, Alphabet, Nordstrom et Nike Inc.
  • Les employés et sous-traitants des membres de la DPA sont très formés. Un employé ou sous-traitant moyen est payé 66 % de plus que le salaire national moyen et reçoit près de cinq fois le salaire de subsistance de son pays.

Tous les membres se sont engagés à assurer des activités produisant zéro dégât sur le lieu de travail. Le rapport montre que les incidents de sécurité dans les sociétés membres sont moins importants que ceux observés dans des secteurs similaires. Ainsi, on compte en moyenne 17 fois plus d’absences pour cause de blessures dans l’industrie de la construction que dans l’extraction de diamants de la DPA.

Les communautés

L’extraction de diamants apporte une contribution primordiale au développement socio-économique et aux pays et communautés producteurs, laquelle va bien au-delà de l’emploi.

Les membres achètent le gros des marchandises et des services nécessaires à leurs opérations auprès d’entreprises locales, ce qui a un effet important et durable sur les économies locales. De plus, ils reversent une grande part de leurs revenus aux pays d’extraction sous forme d’impôts, de redevances et de dividendes. Des pays entiers, comme le Botswana, ont été transformés par les revenus issus des diamants ces 50 dernières années.

Principales conclusions :

  • 60 % du total des bénéfices des membres de la DPA sont injectés dans des communautés locales via l’achat de marchandises et de services, d’impôts et redevances, de programmes sociaux et d’investissements dans des infrastructures.
  • Les membres de la DPA ont injecté 6,8 milliards de dollars de bénéfices dans des communautés locales grâce à l’achat de marchandises et de services locaux.
  • Les communautés locales reçoivent 3,9 milliards de dollars de bénéfices positifs grâce à l’emploi et aux programmes sociaux (292 millions de dollars), comme la santé et l’éducation.
  • Les membres de la DPA ont versé 3 milliards de dollars en revenus fiscaux, redevances et dividendes qui, à leur tour, financent des infrastructures locales et autres améliorations pour les communautés.
  • L’extraction moderne des diamants est un investissement à long terme et les membres établissent des partenariats actifs, de longue durée, avec les communautés dans lesquelles ils travaillent.

Alrosa

Notre environnement

La DPA et ses membres ont reconnu que la gérance environnementale est l’une des principales obligations de l’extraction de diamants. Tous les membres travaillent en étroite collaboration avec des gouvernements et communautés locales pour contrôler leur impact environnemental. Aujourd’hui, leur priorité évidente est de contrôler et de continuer à réduire leur empreinte environnementale. Ces sociétés se mettent à l’œuvre grâce à une vaste gamme d’initiatives, dont l’emploi accru des énergies renouvelables, des mesures de réduction énergétique et des programmes de recherche sur le captage du carbone.

Principales conclusions :

  • La plus grande source d’empreinte environnementale des membres de la DPA concerne les émissions d’équivalent carbone (CO2e) : 160 kg de CO2e par carat taillé. Les estimations de CO2e associé à la consommation d’énergie dans la production de synthétiques sont près de trois fois supérieures à celles des diamants produits par les membres de la DPA en 2016.
  • Les membres de la DPA ont, ensemble, protégé plus de 260 000 hectares de terres naturelles en Russie, au Botswana, en Afrique du Sud, en Tanzanie, en Australie et au Canada. Les membres protègent trois fois la superficie qu’ils utilisent pour l’extraction dans le monde.
  • Le coût environnemental de la production d’un diamant équivaut à 37 % d’un billet d’avion aller, New York-Los Angeles.
  • Les membres de la DPA mettent actuellement en place des programmes de préservation de la biodiversité à long terme.

Chaque membre de la DPA délivre des rapports de développement durable, disponibles sur le site Internet de la DPA, afin de mesurer et d’analyser les initiatives et les avancées.

Engagements

La Diamond Producers Association a lancé une collaboration active et un partage des meilleures pratiques entre les sociétés membres, autour de deux domaines de priorité absolue : les économies d’énergie et les émissions de CO2e et la santé et la sécurité des employés. À l’avenir, la DPA produira des rapports sur les progrès continus en matière de développement durable, afin de communiquer sur les avancées individuelles et collectives des membres de la DPA pour atteindre ces objectifs et, en général, atteindre les objectifs de développement durable des Nations unies.

Plate-forme Total Clarity de la DPA

S’appuyant sur le rapport de Trucost, la DPA lance sa plate-forme Total Clarity, conçue comme une source transparente et fiable d’informations sur l’impact socio-économique et environnemental de l’industrie diamantaire. Son premier rapport est accessible sur www.Total-Clarity.com ou via Instagram @TotalClarityDiamonds. Il s’appuie sur les conclusions de Trucost et révèle la réalité de l’extraction de diamants à grande échelle, grâce à des données concrètes et des études de cas illustrées.

La Diamond Producers Association (DPA) est une alliance mondiale des plus grands producteurs de diamants qui sont unis dans leur engagement envers des opérations éthiques et durables et des pratiques commerciales de premier ordre. Ensemble, les membres de la DPA représentent la majeure partie de la production de diamants dans le monde.

Source DPA

Haut de page