Départ de Frédéric Cumenal, PDG de Tiffany

| 23 February 2017

Départ de Frédéric Cumenal, PDG de Tiffany
"Départ de Frédéric Cumenal, PDG de Tiffany"

Avant la diffusion de sa première publicité pour le Super Bowl dimanche 5 février, Tiffany & Co. a fait une autre annonce importante : la démission de son PDG, Frédéric Cumenal, avec effet immédiat.

L’ancien PDG Michael Kowalski, qui avait dirigé le détaillant pendant 16 ans avant de prendre sa retraite en mars 2015, occupera le poste de PDG par intérim le temps que le joaillier lui trouve un remplaçant permanent. Michael Kowalski restera également président du conseil d’administration de Tiffany.

L’annonce du départ apparemment brusque et immédiat de Frédéric Cumenal fait suite à une longue période de ventes stables ou en baisse chez le détaillant, avec notamment des résultats décevants pendant plusieurs saisons des fêtes consécutives.

Bien que le détaillant n’ait pas prévu de publier ses résultats du quatrième trimestre et de l’exercice fiscal 2016 avant le 17 mars, Tiffany a indiqué le mois dernier que les résultats comparés pour novembre-décembre et le chiffre d’affaires total étaient en baisse de 4 % en glissement annuel sur tout le continent américain. Le détaillant a en partie attribué ses ventes en baisse au recul de la fréquentation dans sa boutique flagship de la Cinquième Avenue, provoqué par un surcroît de sécurité à la Trump Tower.

Le départ de Frédéric Cumenal est la deuxième annonce à ébranler la société ces dernières semaines. À la mi-janvier, Tiffany avait annoncé que Francesca Amfitheatrof, sa directrice de la création, quittait la société après moins de quatre ans et qu’elle serait remplacée par Reed Krakoff.

Dans un communiqué de presse annonçant le départ de Frédéric Cumenal, Michael Kowalski a annoncé que le conseil d’administration de Tiffany avait été « déçu » par les derniers résultats financiers et affirmé que, selon eux, le détaillant n’apportait pas assez vite les changements « nécessaires pour devenir plus compétitif sur le marché actuel du luxe mondial. »

Les mesures comprennent l’éventuelle fermeture de certains lieux de ventes, ce que Michael Kowalski a appelé une « optimisation du réseau des boutiques », l’amélioration de l’expérience des clients, l’accélération des introductions de nouveaux produits, l’optimisation de l’efficacité marketing et l’amélioration des opérations et process commerciaux.

Frederic Cumenal
La liste des objectifs de Tiffany n’est pas sans rappeler celle annoncée par Signet Jewelers Ltd. lors de l’annonce du départ à la retraite de deux cadres de longue date au cours de la semaine du 30 janvier et la création de deux nouveaux postes de direction orientés sur l’expérience des clients et les perspectives et les stratégies du retail.

Frédéric Cumenal était devenu PDG en mars 2015.

Il avait rejoint Tiffany en 2011 au poste de vice-président exécutif en charge des ventes et de la distribution dans le monde.

Le joaillier new-yorkais avait promu Frédéric Cumenal au poste de président en 2013 et avait élargi sa fiche de poste afin d’y inclure la création, le merchandising et le marketing. M. Cumenal avait également été désigné au conseil d’administration à la même époque.

Tiffany a affirmé s’être assuré les services d’un « grand cabinet de recrutement de cadres » pour l’aider à lui trouver un remplaçant.

Source National Jeweler

Haut de page