Deloitte prévoit une hausse des ventes pour les fêtes

| 7 November 2019

Deloitte prévoit une hausse des ventes pour les fêtes
"Deloitte prévoit une hausse des ventes pour les fêtes"

Les ventes de retail aux États-Unis devraient augmenter jusqu’à 5 % pendant ces fêtes, tandis que les dépenses de commerce électronique pourraient bondir de 18 %, a déclaré Deloitte mardi 22 octobre. 
Ces prévisions, énoncées pour la première fois dans les prévisions de retail annuelles pour les fêtes du cabinet de conseil, et publiées en septembre, ont été confirmées dans son dernier rapport d’enquête sur le retail pour les fêtes, publié au début de la semaine du 14 octobre.

Dans les deux documents, Deloitte prévoit une hausse globale des ventes de retail pour les fêtes entre 4,5 % et 5 % cette année. Les prévisions sont encore meilleures pour les ventes sur Internet. Le cabinet de conseil prévoit qu’elles augmenteront entre 14 % et 18 % en glissement annuel au cours des fêtes 2019-2020, alors que la hausse était de 11 % en 2018. Cet essor devrait aboutir à des dépenses sur Internet comprises entre 144 milliards et 149 milliards de dollars sur la saison, a fait remarquer Deloitte.

Bien que les prévisions du cabinet de conseil n’aient pas changé, les résultats de son enquête annuelle sur le retail pendant les fêtes laissent entrevoir un tableau moins optimiste. Le sondage, qui a interrogé un échantillon de 4 410 personnes dans le pays à propos de leurs prévisions de dépenses pendant la saison, a montré que l’humeur des consommateurs restait positive à court terme. Toutefois, moins de 40 % des personnes interrogées s’attendent à ce que l’économie s’améliore en 2020, soit 13 % de moins qu’en 2018.

De fait, ils se sont montrés plus prudents dans leurs prévisions pour les fêtes à venir. Les personnes interrogées envisagent de dépenser en moyenne 1 496 dollars par ménage au cours de la période. Ces chiffres montrent un recul de 2,6 % par rapport à la moyenne des 1 536 dollars indiquée en 2018.

Malgré la prudence dont ont fait part les sondés, aussi bien Deloitte que les personnes interrogées s’entendent sur le fait que le commerce électronique gagnera en importance cette année. L’étude a montré que le Cyber Monday avait éclipsé le Black Friday et était devenu la date la plus importante sur le calendrier des dépenses des consommateurs pour les fêtes. Le virage concerne toutes les générations, d’après Deloitte, qui fait observer que 65 % des membres de la génération Z et 61 % des membres de la génération Y ont fait part d’une volonté de profiter d’une bonne affaire lors du Cyber Monday.

D’après les conclusions de l’enquête, Deloitte a également prévu que ceux qui dépensent beaucoup réaliseront une contribution importante aux ventes en ligne pendant la période. Sur les 20 % de personnes interrogées ayant l’intention de dépenser plus de 2 101 dollars – et qui représentent ensemble 60 % de toutes les dépenses pour les fêtes – près des deux tiers ont prévu d’utiliser leur smartphone pour réaliser ces achats, d’après ce qu’indique le cabinet. En revanche, pour le reste de la population, ce chiffre n’est que de la moitié.

Source Rapaport

Haut de page