De Beers lance un programme de 3 ans pour les femmes ingénieurs

| 6 August 2019

De Beers lance un programme de 3 ans pour les femmes ingénieurs
"De Beers lance un programme de 3 ans pour les femmes ingénieurs"

De Beers a déclaré lundi 8 juillet avoir lancé un partenariat de trois ans avec Women in Engineering (WomEng), la société de biens de consommation Unilever et le cabinet de services professionnels EY afin de former la prochaine génération de femmes ingénieurs hautement qualifiées.

De Beers investit actuellement 315 000 dollars sur trois ans dans des programmes visant à encourager de jeunes femmes à étudier les sciences, la technologie, l’ingénierie et les mathématiques (STEM) et à poursuivre des carrières d’ingénieur en Afrique du Sud, en Namibie et au Botswana, d’après sa porte-parole Jackie Mapiloko.

Elle a affirmé que le programme a été conçu pour renforcer la facilité d’embauche des étudiantes et leurs compétences en leadership et pour cultiver une réflexion entrepreneuriale innovante via le Challenge d’innovation WomEng. À cette occasion, elles mettent au point une solution d’activité d’ingénierie destinée à répondre aux objectifs de développement durable des NU.

Du fait de la pénurie mondiale d’ingénieurs et puisque les femmes ne représentent que 11 % du personnel en ingénierie, il est essentiel d’attirer plus de jeunes femmes dans le secteur, a indiqué Katie Fergusson, vice-présidente sénior pour l’impact social chez De Beers.

« Dans notre monde en évolution rapide, il nous faut des modes de pensée différents, afin de trouver de nouvelles solutions. Nous sommes donc enchantés de pouvoir nous associer à WomEng et d’agir pour aider la prochaine génération d’ingénieurs de talent à devenir des éléments essentiels dans la configuration de notre avenir », a-t-elle déclaré.

De Beers a accueilli 60 étudiantes et diplômées en ingénierie d’Afrique du Sud, du Botswana et de Namibie à son siège de Johannesburg le jeudi 4 juillet pour qu’elles découvrent la société et la chaîne de valeur des diamants.

Mpumi Zikalala, directrice générale des opérations gérées de De Beers Group, a emmené les futures ingénieurs à la découverte de son propre parcours dans l’industrie minière.

« Le monde dans lequel vous êtes sur le point d’entrer exige de la passion, du dévouement et beaucoup de travail mais vous ne devez jamais perdre de vue qui vous êtes pendant ce parcours. Restez toujours fidèles à vos valeurs », a-t-elle affirmé aux jeunes femmes dans des commentaires inclus dans le communiqué de De Beers.

« Je suis très fière de faire partie d’une société motivée par un objectif, celui de réinventer l’extraction minière afin de changer la vie des gens. Nous sommes également engagés à autonomiser les femmes et les filles et j’espère que vous profiterez de cette opportunité pour apprendre à devenir la meilleure version de vous-même. »

Jackie Mapiloko a affirmé qu’en août, une série d’ateliers animés par des ingénieurs, des étudiants et l’équipe WomEng seraient organisés à destination de 200 filles par session, dans des écoles situées autour des opérations de De Beers à Musina, en Afrique du Sud, à Windhoek, en Namibie, et à Orapa et Jwaneng, au Botswana.

Source Idexonline

Haut de page