La Sierra Leone produit un nouveau diamant exceptionnel

| 14 December 2017

La Sierra Leone produit un nouveau diamant exceptionnel
"La Sierra Leone produit un nouveau diamant exceptionnel"

Une structure minière de Sierra Leone a produit un diamant brut de 476 carats dans le gisement de Meya, situé dans le district de Kono la semaine du 6 novembre, a annoncé son propriétaire vendredi 10 novembre.

Meya Mining, une filiale du conglomérat Trustco Group, installée en Namibie, a extrait le diamant, classé cinquième plus gros diamant brut jamais découvert en Sierra Leone, d’après les dossiers de Rapaport.

« Toute mention d’une éventuelle valeur du diamant est pure spéculation pour l’instant car la pierre n’a été ni examinée ni évaluée par les experts en la matière », a indiqué Trustco.

Meya possède une licence d’exploration diamantaire exclusive de quatre ans dans le district de Kono. La filiale a découvert la pierre dans une zone allant des chefferies de Kamara Gbense à Tankoro et entend la vendre lors d’enchères internationales, a expliqué la société-mère.

Le même jour, Meya a également extrait des diamants de 27,93 carats et 19,70 carats à Kono, a ajouté Trustco.

Trustco, dont les actions sont cotées à Windhoek et Johannesburg, possède des participations dans les domaines des assurances, de la finance et des ressources naturelles. Elle a racheté 51 % de Meya Mining en août 2016 à Germinate Sierra Leone pour 1 million de dollars mais ce prix pourrait monter à environ 26 millions de dollars si l’actif atteint certains objectifs de résultats.

L’annonce de la société fait suite à la découverte du Peace Diamond de 709 carats par des mineurs artisans dans le district de Kono en mars. Le groupe Rapaport présentera ce diamant, considéré comme le 14e plus gros de l’histoire, lors d’enchères organisées à New York le 4 décembre.

Source Rapaport


Photo © Trustco Group.

Haut de page