Exportation de diamants bruts depuis la République centrafricaine

| 3 October 2019

Exportation de diamants bruts depuis la République centrafricaine
"Exportation de diamants bruts depuis la République centrafricaine"

Au vu des récents articles de presse portant sur le commerce des diamants bruts associés au conflit civil déclaré en République centrafricaine (RCA), le World Diamond Council (WDC) a réitéré son appel aux membres de l’industrie, afin qu’ils fassent preuve de la plus haute prudence lorsqu’ils envisagent d’acheter des marchandises réputées ou soupçonnées provenir de RCA.

Le WDC souligne que les seuls diamants bruts provenant de RCA qui peuvent actuellement être achetés de manière légitime sont ceux des lots portant un certificat CAR Kimberley Process (KP). Celui-ci atteste qu’ils ont été extraits dans des zones dites « vertes », à savoir des régions sous contrôle sécurisé du gouvernement de RCA, là où le KP a également déterminé que la production répond aux exigences minimum du système de certification du Kimberley Process (KPCS). Pour que ce soit le cas, il ne doit y avoir aucune preuve d’activité d’un groupe rebelle armé dans la région.

En outre, tous les diamants bruts certifiés par le KP et provenant de RCA doivent avoir été approuvés pour l’exportation par l’équipe de surveillances de RCA, constituée à cet effet par le Kimberley Process. Elle est présidée par les États-Unis et rassemble des représentants de plusieurs groupes de travail du KP, ainsi que des représentants du WDC et de la société civile.

Lors d’une allocution au cours de la semaine du 23 septembre à Dubaï, Stephane Fischler, le président du WDC, a souligné le rôle joué par l’équipe de surveillance de RCA, faisant remarquer qu’avec le soutien prévu des Nations unies, elle agissait comme l’un des rares facteurs de stabilisation dans un pays souffrant depuis longtemps des ravages de la guerre civile. Ces efforts constants sont essentiels pour ramener la paix et la stabilité dans la région, a-t-il affirmé. Ils viennent renforcer le rôle joué par le KP dans des parties d’Afrique anciennement déchirées par la guerre, dans lesquelles le KPCS est parvenu à couper les sources de revenus des forces rebelles, permettant aux gisements de diamants des pays concernés de devenir de vraies sources de développement économique et social.

M. Fischler a appelé d’autres pays membres du KP à faire preuve d’une vigilance accrue concernant l’importation de marchandises provenant de RCA. Il a également exhorté tous les membres du marché à renforcer l’intégrité de la chaîne d’approvisionnement des diamants, en appliquant de façon anticipée les directives figurant dans le nouveau système de garanties du WDC. Ces textes soulignent également la nécessité d’évaluer les risques dans les régions extérieures au KPCS, notamment les droits de l’homme et du travail, ainsi que la lutte contre le blanchiment d’argent et la corruption.

Source WDC

Haut de page