ALROSA annonce les résultats du concours pour la reprise de l’extraction de Mir

| 5 April 2018

ALROSA annonce les résultats du concours pour la reprise de l’extraction de Mir
"ALROSA annonce les résultats du concours pour la reprise de l’extraction de Mir"

ALROSA a annoncé les résultats de la dernière étape de son appel à propositions pour reprendre les travaux miniers dans le gisement de la cheminée Mir.

Le comité du concours a attribué la deuxième place à deux projets. Un autre projet est arrivé en troisième place. Les solutions techniques proposées seront utilisées lors du développement de la reprise des travaux miniers, a indiqué la société.

Dix des 33 projets de la deuxième étape sont parvenus à l’étape finale du concours. Leurs auteurs ont présenté les travaux lors de la réunion du comité, dirigée par Igor Sobolev, premier PDG adjoint et directeur exécutif d’ALROSA.

Tous les projets ont été évalués à l’aune de leurs aspects scientifiques et techniques, mais aussi au niveau de la validité technologique, du degré de préparation à mettre en œuvre, du respect des exigences de la sécurité industrielle pour les opérations minières, de la faisabilité en l’état actuel de développement de l’industrie et de la technologie, de l’efficacité économique et de la globalité de développement de la solution proposée.

Au terme de l’évaluation, aucun des projets n’a obtenu suffisamment de points pour atteindre la première place.

« Le concept de base de ces solutions techniques est d’exclure toute pénétration d’eau souterraine dans les travaux miniers existants de la mine Mir, a déclaré Andrey Cherepnov, ingénieur en chef d’ALROSA et président adjoint du comité du concours. De l’avis du comité, les solutions proposées sont les plus acceptables du point de vue de la sécurité pour la reprise des opérations minières à la cheminée Mir, mais aussi les moins onéreuses. Parallèlement, aucune des solutions proposées ne peut être jugée exhaustive, c’est-à-dire capable de résoudre le problème dans son intégralité. Dès lors, nous n’avons pas attribué de première place [vainqueur]. Notre prochaine tâche consiste à rassembler les solutions techniques les plus réussies pour proposer un concept unique en vue de reprendre les opérations minières sur cette base. »

Andrey Cherepnov a déclaré qu’il serait présenté lors d’une conférence les 25 et 26 avril à Moscou. Les auteurs des projets qui sont arrivés jusqu’à la dernière étape du concours, seront également invités à participer.

ALROSA réglera 1 million de roubles à chaque équipe dont le projet est arrivé en deuxième place. Le projet de la troisième place sera récompensé par la somme de 500 000 roubles. Selon la décision du comité, les auteurs des sept projets restants parvenus à la dernière étape toucheront des indemnités incitatives d’un montant de 100 000 roubles.

Le concours de projets pour la reprise des opérations minières au gisement Mir a été annoncé au début du mois de janvier de cette année. La plupart des candidatures provenaient de villes russes, comme Moscou, Iekaterinbourg, Krasnoïarsk, Novossibirsk, Irkoutsk et Yakoutsk, et une est arrivée d’Afrique du Sud. Trente-trois candidatures ont été sélectionnées pour participer à la deuxième étape, leurs auteurs ont alors eu accès à des informations détaillées pour préparer leurs projets plus en profondeur.

Source Idexonline

Haut de page